Simulation de la COP 26 à Glasgow en monde contemporain

Dans le cadre du cours de monde contemporain en 5e secondaire, les élèves des groupes de Jean-Philippe Bosset ont dû jongler avec les aspects économiques et environnementaux liés à la réussite d'un accord international lors d'une conférence des parties (COP) sur les changements climatiques organisée par les Nations unies.



Avant de négocier un accord (tâche finale présentée sur l'illustration), les élèves, en équipe de trois, ont dû en apprendre davantage sur le pays qu'ils représentent et préparer un oral y clarifiant les aspects socioéconomiques, politiques et environnementaux. Ils ont ensuite dû prendre position, en s'appropriant les réalités du pays ciblé, lors d'un discours et de débats devant les autres pays membres de la conférence (12 autres pays).


Évidemment, pour réussir cet accord, les pays devaient concilier économie et environnement, tout en sachant qu'ils devaient plaire à leur électorat national... Dure réalité pour des pays industrialisés dont l'économie est basée sur la production de pétrole!


Cette tâche pédagogique leur a certainement permis de mieux saisir les difficultés rencontrées par les chefs d'état lorsqu'il est temps d'agir dans la lutte aux changements climatiques!


Les dernières réalisations​​

Collège Jean-Eudes

3535, boulevard Rosemont

Montréal, QC H1X 1K7

514 376-5740

ecoleverte@cje.qc.ca

  • Instagram
  • Facebook